Jour 4 : Des bambous et des singes

Jour 4 : Des bambous et des singes

4ème journée: nous avons décidez de ralentir un peu les kilomètres de marche en allant à la forêt de Bambou ainsi que la montagne des singes à côté. Mais au final ce fût un jour comme un autre :p

La forêt de Bambou

Afin d’accéder à cette zone, il faut tout simplement traverser Kyoto d’Est en Ouest. Pour se faire direction la gare de Kyoto pour prendre un train (merci le JR Pass) qui va nous déposez à 10min à pied de notre premier point de chute.

En 15 min nous voilà à Saga Arashiyama Station, et encore 10 minutes de marches à travers des petites rues pour atteindre notre objectif.

Locomotive
Locomotive
Rue du nord ouest de Kyoto
Rue du nord ouest de Kyoto

Quand on voit les photos sur Internet de la forêt de Bambou, on s’imagine un truc énorme faisant des kilomètres carrés, etc. Mais en fait une 15aine de minutes de marches et vous avez traversé la forêt 😀 Mais bon, la grandeur du paysage reste très impressionnante !

Forêt de Bambou vu d'en bas ;)
Forêt de Bambou vu d’en bas 😉
Fôret de Bambou
Fôret de Bambou

Au fond de son couloir, une porte entrouverte se trouve Ōkōchi Sansō. Mais quoi qui est-ce me direz vous ? C’est tout simplement la villa d’un acteur de films muets de samouraï dans les années 1930 qui s’étend sur 30000 mètres carrés; deux fois rien 😉 Je vous laisse admirer le paysage.

Villa Ōkōchi Sansō
Villa Ōkōchi Sansō
Jardin Ōkōchi Sansō
Jardin Ōkōchi Sansō
Vue des hauteurs de la Villa
Vue des hauteurs de la Villa

La montagne des singes

Nous quittons ce paysage paisible pour nous diriger vers la montagne des singes à quelques kilomètres de là (oui oui toujours à pied ;)).

Une petite marche

Le chemin que nous prenons ne semble pas être très fréquenté ce qui nous permet d’être au calme et de prendre notre temps.

Vers la montagne des singes
Vers la montagne des singes

Au détour d’un croisement, on aperçoit en contrebas une rivière sur laquelle des petites pirogues de touristes se baladent ainsi qu’un vendeur ambulant.

Le fleuve
Le fleuve
Gondole Japonaise ;)
Gondole Japonaise 😉

On continuer à longer la rivière pour atteindre le pont Togetsukyo dont la légende dit que ce « pont traverse la lune ».

Pont Togetsukyo
Pont Togetsukyo
Restaurant en bord de rivière
Restaurant en bord de rivière

C’est parti pour le grimpette

Avant de prendre nos entrées, on nous indique un temps de montée d’une trentaine de minutes. Bon, bah on y va quand même hein 🙂 Dès les premières marches on peut s’apercevoir que l’on va en chier prendre notre temps.

Les premières marches de la montagne des singes
Les premières marches de la montagne des singes

Si vous avez des gros problèmes de vertiges, vous allez peut être stresser mais le coup en vaut la chandelle. Essayez de prendre sur vous, le chemin est protégé, il ne peut rien vous arriver et le paysage dans la forêt est vraiment superbe !

Une idée de la verticalité du chemin
Une idée de la verticalité du chemin

Une fois arrivés, nous découvrons une trentaine de singes du bébé au gros adulte se baladant tranquillement entre les gens et quémandant de la nourriture autour de l’abri. A noter, qu’il est formellement interdit de donner de la nourriture en dehors de cet abris pour éviter tout risque. Il y a bien entendu tout un tas d’autres consignes tel que:

  • ne pas les regarder dans les yeux
  • ne pas se baisser
  • etc.
Un singe (si si je vous assure !)
Un singe (si si je vous assure !)
L'heure du repas
L’heure du repas
Oui ? Que voulez vous ?
Oui ? Que voulez vous ?
Des gardien(ne)s veillent à la sécurité de tout le monde
Des gardien(ne)s veillent à la sécurité de tout le monde
Le gardien de la montagne
Le gardien de la montagne

Vous trouverez plus d’informations sur le site officiel d’Arashiyama Monkey Park.

Vue de Kyoto
Vue de Kyoto

Et voilà 🙂 A bientôt !

2 réactions au sujet de « Jour 4 : Des bambous et des singes »

    1. Un peu mais les japonais sont très ordonnées dans leur manière d’être du coup tu sens moins la population c’est assez surprenant. Bon il ne faut pas prendre le métro en heure de pointe à Tokyo car là tu meurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *