Jour 6 : Le temple d’or et le palais Nijo

Jour 6 : Le temple d’or et le palais Nijo

Avant de commencer, les retards s’accumulent au niveau du blog mais vous aurez toutes les informations au fur et à mesure 🙂

On commence un peu à sentir la fatigue de nos jours de marche intensive, on décide donc de ralentir le rythme histoire de survivre à la seconde semaine ! Aujourd’hui c’est balade en bus dans Kyoto; direction le temple d’or au nord de la ville. Il nous faut une 40aine de minutes pour y arriver. Les réseaux de transport sont vraiment impressionnants au Japon: même le bus arrive à être à l’heure malgré la circulation dense sur certains axes ! Bon je doute que ça soit la même à Tokyo 😉 Deux petites choses à savoir si vous prenez le bus à Kyoto:

  • un passe illimité à la journée est disponible mais il faut l’acheter à la gare de Kyoto.
  • vous montez par l’arrière et vous ne payez qu’en descendant du bus.

Kinkaku-ji

Nous avons encore de la chance, le temps est magnifique et l’on commence à apercevoir le changement de couleurs des feuilles des arbres.

Le temps sympa ;)
Le temps sympa 😉

Quand on lit pour la première fois « le temple d’or » on s’imagine à un temple caché dans un jardin japonais immense avec une étendue d’eau. Mais en fait on est loin de la réalité: l’accès est payant, comme la plupart des lieux visités, l’endroit rikiki ultra touristique (surtout par des chinois). Ce temple est boudé par nos amis Japonais qui préfère son cousin: le temple d’argent moins bling-bling; et je les comprends !

Kinkaku-ji : le temple d'or
Kinkaku-ji : le temple d’or

Comme vous pouvez le constater sur la photo, seulement le premier et second étage sont dorés (les façades), tandis que le reste est en bois.

Vue sur le lac
Vue sur le lac

Bref, le tour est assez rapide, c’est limite décevant ! En repartant on tombe avec des vendeurs de cacahuètes au goût wasabi ! Une petite tuerie 🙂 Au moins un bon point !

Nous ressortons du sanctuaire et cherchons un petit truc à manger. On tombe nez à nez avec un Mc Donalds ! (oui très local). Les burgers et frites sont d’une qualité impressionnante; on croirait voir les burgers des pubs ! Rien à redire là dessus.

Nijo-jo

Après ce déjeuner Américain, on reprend le bus pour aller voir le palais de Kyoto. (Ah bah entre les châteaux et temples au Japon, il y a de quoi faire). Cette fois ci le bus est blindé, on se croirait dans une boite de sardines ! (interdit de chanter la musique de Patrick Sébastien hein). Une fois arrivée à destination, c’est toujours la surprise de trouver un lieu aussi imposant après la vue d’immeubles ou de maisons.

Entrée du Nijo-jo
Entrée du Nijo-jo
Une vue de l'ensemble
Une vue de l’ensemble

Comme vous pouvez le constater, il ne faut pas s’attendre à des barricades, des barbelés, des donjons, etc. L’ensemble est composé de 5 blocs reliés les uns aux autres par un des coins. Malheureusement, il était interdit de prendre en photo ou filmer à l’intérieur mais c’est impressionnant de voir tout le bois utilisé ainsi que les séparations des « pièces » brodés en or. Si vous êtes curieux, regardez le site de Wikipédia.

Le jardin du Palais
Le jardin du Palais
Jardin du Palais (bis)
Jardin du Palais (bis)

Sur le chemin du retour

Et voilà la petite balade de la journée touche à sa fin. On décide de rentrer via la ligne JR proche du Palais. Au détour d’une rue, nous tombons nez à nez avec une espèce de petit sanctuaire avec un pont typiquement japonais et un héron.

Au détour d'une rue ...
Au détour d’une rue …
Ainsi que le petit pont
Ainsi que le petit pont

Bien sur on arrive à l’heure de pointe et c’est un peu le mode sardine à nouveau. Mais on s’y fait aisément à force 😉

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *