Jour 10 : Kamakura et Yokohama

Jour 10 : Kamakura et Yokohama

Pour cette nouvelle balade, nous sortons de Tokyo pour aller un peu plus au sud voir Kamakura et Yokohama. Comptez 45 minutes de transports afin d’arriver sur place.

Kamakura

Une charmante ville côtière loin des buildings de Tokyo. Le centre ville est un poil touristique, mais dès que vous partez sur les hauteurs ou la plage, vous pourrez respirer et voir le paysage sans être dérangé. Notre première étape est de voir le sanctuaire Shinto proche du centre ville.

Tsurugaoka Hachiman-gū

Pour y accéder, en sortant de la gare JR, suivez simplement la rue piétonne remplie de petits restaurants et boutiques. Vous pouvez également suivre le chemin entre les deux routes pour y arriver.

Chemin vers le sanctuaire
Chemin vers le sanctuaire

Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessus, le sanctuaire est assez long. Vous rentrez par l’immense Torii, suivi d’un petit pont en pierre (fermé pour être préservé). Sur la droite vous pouvez vous balader à travers des drapeaux et en continuant votre marche vous arriverez sur les hauteurs au sanctuaire principal. Le parc attire de nombreux visiteurs surtout pour les périodes suivantes:

  • début de l’année
  • à la mi-septembre pour des démonstrations de tir à l’arc sur dos de cheval au galop (Yabusame)
Pont en pierre du sanctuaire de Kamakura
Pont en pierre du sanctuaire de Kamakura
Drapeaux à Kamakura
Drapeaux à Kamakura
Au pied du sanctuaire
Au pied du sanctuaire
Boîtes à voeux
Boîtes à voeux

On ne dirait pas comme ça, mais l’heure passe super vite. On décide d’aller manger des ramens dans un petit restaurant juste à côté (son petit nom そばや繁茂)

Genjiyama Park

 Nos batteries rechargées, nous partons en direction de la face Nord du Genjiyama Park. Pourquoi face nord ? Disons que suivre Google Maps pour nous diriger, c’est bien, mais ce n’est pas souvent le chemin le plus facile 🙂 Pour s’y rendre: suivez la voie de chemin de fer jusqu’au parc !

Train vers Kamakura
Train vers Kamakura

Au moins par ce chemin, nous rencontrons uniquement des locaux, ainsi que des écoliers amusés à nous voir et nous dire bonjour en anglais 🙂 Après 15min de marche, nous commençons à passer aux choses sérieuses: la grimpette !

Ca grimpe !
Ca grimpe !

Pour le moment, malgré la pente, nous restons sur une difficulté simple. Puis, au bout du cul de sac, un chemin en  terre. Et là, c’est le drame: on voit un panneau de chantier avec des indications en Japonais – aucune idée de ce qui est indiqué. Deux japonaises nous passent devant, on décide donc de suivre le pas.

A ce moment là, on fait moins les malins 😉 Une fois nos deux poumons perdus, nous arrivons sur le plateau du parc. Un coin magnifique et très calme. Des collégiens viennent à notre rencontre pour leurs devoirs: ils doivent poser une question à chaque étranger (Gaijin) et faire signer leur réponse. Jamais vu des gamins aussi content de faire leurs devoirs 😉

Bref, quelques minutes plus tard, nous croisons un allemand d’une soixante d’année qui cherchait l’entrée du petit sanctuaire vers lequel nous nous dirigeons. On l’invite à nous accompagner jusque là. Il nous raconte qu’il est tombé amoureux du Japon et revient 3 mois par an.

Zeniarai Benten

L’entrée du Zeniarai Benzaiten Shrine est assez originale: un torii suivi d’un passage par un couloir dans la montagne pour débouler sur le sanctuaire.

Entrance. by Juno on 500px.com
Entrance. by Juno on 500px.com

Ce sanctuaire est connu pour multiplier l’argent que l’on doit laver préalablement dans la source d’eau naturelle.

Se purifier en entrant au sanctuaire
Se purifier en entrant au sanctuaire

Après cette pause spirituelle (et monétaire), nous redescendons via le second chemin direction Kamakura centre. Toujours par les petites rues et pas un touriste à l’horizon.

Rue de Kamakura
Rue de Kamakura
Maison typique
Maison typique

Kotoku-in

Sous ce nom se cache tout simplement le grand bouddha de Kamakura. Si vous souhaitez connaître l’histoire derrière le bouddha (non non il ne faut pas regarder dans son dos), je vous conseille de lire le petit article du site Kanpai.

La porte des enfers ?
La porte de l’enfer ?
Bouddha géant
Bouddha géant

Attention cependant: vous devez payer un droit d’entrée d’environ 200 yens (environ 1,5€). Vous n’aurez pas besoin de vendre un rein 😉

Direction la plage !

La rue centrale nous permet d’aller en ligne droite vers la plage. Nous nous arrêtons en chemin pour déguster une glace à la patate douce.

Glace de patate douce
Glace de patate douce

Comme vous pouvez le constater la plage est assez déserte, même si au loin, on peut distinguer quelques surfeurs. La température est agréable, autour des 20°C. Quelques japonais viennent s’asseoir autour de nous en écoutant de la musique avant de continuer leur chemin le long de la côte en vélo.

Plage de Kamakura
Plage de Kamakura

Nous en profitons pour rester jusqu’au coucher du soleil puis nous regagnons la gare afin de repartir sur Yokohama.

Couché de soleil
Couché de soleil

Yokohama

Une fois arrivés à la gare, nous rejoignons notre ami et allons vers le Chinatown de la ville. Cette fois, non pas par là voie ferré, mais par une petite balade de nuit en bateau, permettant ainsi de voir  la ville de nuit. A noter que de nombreuses visites peuvent être effectuées dans cette ville, dont le fameux jardin japonais, ou bien l’aquarium, etc.

Vue de Yokohama
Vue de Yokohama

La petite balade en bateau dure environ 30min pour s’arrêter à différents endroits.

La baie de Yokohama
La baie de Yokohama
La grande roue de Yokohama
La grande roue de Yokohama

Et nous voilà arriver à Chinatown. Il parait que même les Chinois sont impressionnés par ce quartier (qui est l’un des plus grands du Japon)

L'entrée de Chinatown
L’entrée de Chinatown

Que pouvez vous y trouver? Tout simplement de nombreux restaurants avec façades décorées mais également des épiceries. Et non, vous n’avez pas besoin de parler chinois dans ce quartier ( 😉 ), le japonais ou anglais est largement suffisant !

Une des ruelles de Chinatown
Une des ruelles de Chinatown
Une des nombreuses façades
Une des nombreuses façades
Chinatown
Chinatown

Nous avons bien dîné, même de trop, en goûtant à tout un tas de petits plats ainsi que des alcools chinois. C’est l’heure pour nous de retourner à Tokyo avec la ligne JR pour recommencer une nouvelle journée de visite 🙂

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *